Monte-escalier

Vous souhaitez installer un monte escalier ?

Il n’est pas rare qu’une habitation à escalier devienne un véritable problème pour les propriétaires vieillissants, pour ces raisons souvent fréquentes, le monte-escalier trouve alors tout son intérêt comme il l’est aussi pour des personnes qui peuvent avoir du jour au lendemain des soucis de mobilité.

Les plus prévoyants peuvent palier également à ces futurs problèmes et pensent donc et immédiatement à une installation d’un monte-escalier.

Quel que soit le handicap ou la raison qui fait qu’il devient difficile de monter les escaliers, les différents modèles de monte-escalier disponibles sur le marché offrent des solutions idéales et bien adaptées !

Différents types de monte-escalier et fonctionnements ?

Pour ce qui concerne les différents types de monte-escaliers, on trouvera les modèles que sont : le monte-escalier électrique, la chaise élévatrice conçue tout spécialement pour fauteuil roulant, le diable monte-escalier, la plateforme élévatrice, le fauteuil roulant monte-escalier.

Monte escalier électrique

Pour les modèles électriques le concept compte des rails qui sont fixés sur le mur et sur lesquels on trouve un siège élévateur, ce dispositif convient aussi bien aux escaliers droits ou tournants, de même ce principe convient aussi bien en intérieur qu’en extérieur si nécessaire. Ces modèles sont aussi les plus abordables d’un point de vue coût, entre 3000 et 10 000 euros (pose comprise) et sont aussi les plus simples à mettre en place.

Chaise élévatrice

Pour la chaise élévatrice conçue pour fauteuil roulant, elle se base sur le même principe qu’un monte-escalier électrique mais le plus souvent les rails ne sont pas fixés au mur mais au plafond, cela permet de prévoir les harnais qui soutiendront le fauteuil roulant, ce système est assez simple et il aide fortement les personnes handicapées. Par ailleurs, ce concept ne tient pas beaucoup de place et pour le prix il faut compter environ 2000 euros seulement.

Diable monte-escalier

Pour le diable monte-escalier c’est un dispositif qui permet de gravir un escalier en compagnie de quelqu’un, le fonctionnement est le même qu’un diable classique, l’avantage de ce dispositif est surtout qu’il est transportable, le seul inconvénient réside au fait que la personne ne peut pas l’utiliser seule. Le coût est d’environ 6000 euros.

Plateforme élévatrice

Pour la plateforme élévatrice pour fauteuil, le procédé ressemble à celui du monte-escalier électrique mais à la différence que celui-ci est prévu pour un fauteuil roulant. On trouve alors soit une plateforme à élévation verticale ou une plateforme monte escalier, là encore pour tous types d’escaliers droits ou tournants. Généralement, ce procédé est fabriqué sur-mesure il faut compter entre 4 000 et 12 000 euros.

Fauteuil roulant monte-escalier

Le fauteuil roulant monte-escalier offre à ce jour le top du top des systèmes monte-escalier notamment réservés aux personnes handicapées. Ce procédé offre une autonomie parfaite, c’est à l’aide de chenilles et de capteurs que le fauteuil peut franchir les marches d’escaliers avec une inclinaison qui peut aller jusqu’à 65 % de même tous les obstacles qui mesurent jusqu’à 20 centimètres. Le prix de ce dispositif est de 10000 euros minimum.

monte-escalier-interieur

Quelles sont les solutions pour des escaliers particuliers ?

Il n’est pas rare non plus que les habitations comptent des escaliers un peu atypiques, soit, très étroits ou très inclinés, et, dans ces conditions, le monte-escalier peut-il être envisagé ?

Pour des cas particuliers, il conviendra souvent de devoir faire appel à un professionnel fabricant qui pourra réaliser un monte-escalier sur-mesure, c’est surtout l’inconvénient des escaliers hors du commun, car ce genre de travail engendre forcément un coût un peu plus élevé que la moyenne.

Evidemment, la configuration d’un logement et l’étude préalable en vue d’installer un monte-escalier est impérative avant tout projet.

Par ailleurs, pour un monte-escalier, la hauteur du plafond et des marches ont une importance. L’étroitesse, l’état de l’escalier original seront également des critères pris en compte. Ceci dit, il est important de savoir qu’aujourd’hui, il est quasiment toujours possible d’installer un monte-escalier, les solutions qui s’adaptent existent, c’est pourquoi il reste intéressant de se renseigner dans le cas où ce projet devient obligatoire.

Les fabricants ajustent sans cesse leur concepts et ce, justement, pour répondre à tous les besoins, à toutes les attentes. Ainsi, dans le secteur des monte-escaliers, les innovations ne sont plus rares, l’essentiel étant toujours que les personnes à mobilité réduite puissent trouver la solution qui leur convient.

Pour toute étude, le fabricant établit un devis après étude sur les lieux, tout comme le font aussi les marques et les différents revendeurs, ainsi, cela ne vous engage en rien et il est toujours intéressant de savoir que vous pouvez faire établir différents devis pour pouvoir comparer ensuite.

Dans le cas d’escaliers trop fragilisés, d’autres solutions peuvent s’offrir, c’est le cas pour les chaises élévatrices, on entend également de telles solutions dans le cas d’escaliers en colimaçon qui peuvent être parfois très étroits. Si des travaux sont toujours nécessaires pour la mise en place d’un monte-escalier, bien souvent ils ne sont jamais très imposants. Le plus souvent deux jours de travaux suffisent parfois moins, tout dépendra de la nature du logement et de l’état de l’escalier existant.

monte-escalier

Quelles caractéristiques et option pour un monte-escalier ?

Pour ce qui concerne le coût de la consommation de ces dispositifs, on estime à 50 W la consommation soit l’équivalent d’une ampoule standard. Par ailleurs, le monte-escalier ne consomme que lorsqu’il est en train d’être rechargé, en cas de coupure de courant, des batteries autonomes sont prévues pour 4 à 10 montées ou descentes prévues le temps de la coupure.

Pour un monte-escalier, l’aspect sécurité est toujours respecté, pour encore plus de garanties, il convient de s’assurer que le produit dispose de la marque NF et du marquage CE, ainsi et dans ces conditions toutes les normes sont respectées.

Parfois, il est nécessaire d’ajuster les dispositifs en fonction des différents handicaps, toutes les options restent possibles, les fabricants mettent tout en oeuvre pour satisfaire les besoins de chaque personne en situation de handicap, enfin tous le prétendent et ne le font pas ensuite, la vigilance s’impose donc.

Parmi des options ou accessoires qui sont souvent sollicités, on retrouve des accoudoirs particuliers capables de pouvoir se rabattre parfois vers l’avant pour des personnes qui souffrent de vertige ou pour celles qui ont du mal à se tenir en position assise. Il est également des demandes au niveau de l’assise pour une assise pivotante ou relevante selon les cas.

Ce sont des procédés qui se commandent depuis le fauteuil ou le siège et ce, à l’aide, le plus souvent, de télécommandes prévues à cet effet. Selon les configurations il est parfois nécessaire aussi de prévoir dans le dispositif du monte-escalier un freinage électronique et/ou mécanique pour limiter une descente qui pourrait s’avérer trop rapide. La plupart ont aussi des capteurs afin de détecter des obstacles sur les escaliers.

Conseils pour obtenir un devis monte-escalier

Avant de se lancer dans un projet d’achat de monte-escalier, il faut donc vérifier plusieurs choses et pour cela il est impératif de faire déplacer les professionnels qui ont l’habitude et qui savent s’assurer de toutes les données utiles et nécessaires pour établir ensuite un devis. Par contre, il est impératif également de faire part des vétustés de votre logement si celles-ci sont présentes notamment en cas d’humidité ou de murs fragilisés, tout comme il faudra savoir faire-part des contraintes liées à la personne, vertiges et autres… Toutes ces prévisions seront ainsi prises en compte pour l’établissement d’un devis qui sera donc plus adapté.

Naturellement, il convient d’être curieux pour tout ce qui concerne le service après-vente et les suivis et entretien des dispositifs.

Il faut prendre toutes les garanties, connaître les délais d’intervention, sachant que la plupart des monte-escaliers sont garantis deux ans, ce qui représente d’ailleurs la durée minimale obligatoire pour ces dispositifs, hélas, tous les services après vente ne seront pas les mêmes c’est pourquoi il ne faut jamais s’armer de toutes les meilleures garanties auprès des fabricants et demander aussi des engagements. Certains fabricants ou revendeurs peu scrupuleux n’hésitent pas à proposer des contrats payants pour assurer l’entretien et le suivi du monte-escalier, une telle démarche ne démontre pas un professionnalisme exemplaire en la matière, ainsi vous le saurez !

Pour ce qui concerne les marques réputées on trouve “Stannah” l’un des leaders mondiaux des monte escaliers qui propose une vaste gamme de produits avec de très nombreuses options.

Puis on trouve aussi “ThyssenKrupp Encasa” qui est un concurrent sérieux et direct à la marque précédente, cette marque offre des designs soignés et aussi de nombreuses options intéressantes et innovantes.
La marque “Handicare” propose, quant à elle, des fauteuils adaptables et parfaitement conformes aux différents dispositifs. La marque “Otolift” est reconnue de ces innovations technologiques sur les monte-escaliers. Dans le même genre, la marque “Acorn” a su, elle, se faire remarquer pour la facilité d’utilisation.

Le marché offre ainsi une large gamme de produits et de nombreuses marques, pour vos projets de monte-escalier, n’hésitez-pas à faire appel aux fabricants et revendeurs de votre région afin de pouvoir comparer toutes les offres.
Ne vous lancez jamais tête baissée dans un tel projet et si vous êtes une personne à mobilité réduite, faites-vous accompagner dans l’étude préalable de votre projet.

Mieux vaut différentes visites et avis, et donc, plusieurs garanties avant de prendre votre décision, sans oublier que le délai de rétractation reste lui aussi valable, ne l’oubliez pas !

Monte-escalier
4.4 (88.89%) 18 votes