Eaux usées ou eaux chargées ?

L’eau est sans doute l’élément domestique le plus utilisé au quotidien : on ne peut se passer d’elle pour la lessive, la vaisselle, la douche, les toilettes… Si elle est claire au début, elle se transforme généralement à la fin en eau usée ou en eau chargée. Il faut alors l’aspirer avant de l’évacuer pour un traitement ultérieur. Que sont les eaux usées ? Qu’est-ce qu’une eau chargée ? Quel est le matériel adéquat pour le traitement dans l’un ou l’autre des cas ? Vous trouverez des réponses dans cet article.

Eaux usées VS eaux chargées

En règle générale, ces eaux comprennent les eaux de ruissellement, les eaux pluviales, les eaux industrielles ainsi que les eaux domestiques. Dans un logement, il s’agit des eaux rejetées par les lavabos, les lave-vaisselle, les éviers, les lave-linge… Il est donc fréquent d’y retrouver beaucoup de produits détergents et solvants comme la lessive, le savon, le gel douche, le dentifrice… Elles contiennent de ce fait diverses sortes de polluants physiques, chimiques et biologiques. Une autre caractéristique importante est que ces fluides sont dépourvus de toute matière solide.

Les eaux chargées quant à elles sont principalement caractérisées par la présence de matières solides en tout genre. Elles peuvent contenir des fibres et des matières fécales issues des toilettes.

Évacuation des eaux usées ou chargées grâce à des pompes de relevage

La pompe de relevage est une pompe d’évacuation conçue pour aspirer et transporter diverses catégories d’eau. Dans la plupart des cas, le réseau d’assainissement collectif ou non collectif se trouve à un niveau supérieur à celui des eaux usées. La gravité ne peut donc pas aider au transport du liquide vers le réseau d’assainissement. La pompe agit donc pour tracter les effluents liquides grâce à son moteur et à sa turbine.

Par ailleurs, cet outil aide à rejeter dehors les effluents en cas d’inondation au sous-sol. Certaines personnes doivent installer un regard (cuve en béton) dans lequel sera plongé l’accessoire près des fondations de la maison. Dès que les eaux usées remplissent le regard, le dispositif se retrouve immergé et se déclenche automatiquement grâce à l’action de flotteurs conçus spécialement à cet effet.

Vous trouverez auprès des enseignes spécialisées, comme sur sur cette page, des pompes de relevage de toute taille en fonction des besoins de votre habitation. L’excellent rapport qualité-prix proposé pour chaque produit est le gage de la réussite de votre projet d’assainissement, peu importe votre budget.

eaux usées

Les pompes d’eaux usées disposent d’une granulométrie moyenne avec un diamètre de passage des particules solides allant de 25 mm à 38 mm. Elles sont peu conseillées pour le relevage des eaux de w.-c. même si elles laissent passer des particules en suspension relativement grosses. Quant à la pompe pour eaux chargées, elle se caractérise par une forte granulométrie lui permettant d’aspirer la multitude de corps solides se trouvant les eaux chargées. Elles sont souvent plus puissantes et le diamètre de passage de ces accessoires varie de 40 mm à 75 mm. Voici les principaux modèles de pompes de relevage que l’on distingue.

La pompe de relevage classique

Il s’agit d’un dispositif usuel qui ne nécessite pas de gros travaux de plomberie avant installation. Disponible en plusieurs variantes, la pompe de relevage classique s’occupe de l’évacuation des effluents liquides de la cuisine et de votre salle de bains. N’oubliez pas de demander des conseils à un spécialiste pour le choix de la version à utiliser pour votre habitat.

La pompe de relevage « vide-cave »

Même si ce type d’accessoire a principalement été conçu pour tracter les eaux d’une cave inondée, la pompe de relevage “vide-cave” est assez polyvalent. On peut ainsi l’utiliser pour évacuer les effluents d’un lave-linge, d’une douche, d’une machine à laver, d’une baignoire, etc. Toutefois, un entretien régulier du système s’impose ici. De préférence, cela doit s’effectuer au moins quatre fois par an. En effet, n’ayant pas été fabriqué pour traiter les eaux graisseuses ou fibreuses, le dispositif pourrait dysfonctionner rapidement à cause des grandes quantités de résidus de fibres et de graisses que l’on retrouve habituellement dans les eaux de machine à laver ou de vaisselle.

La pompe sanibroyeur

Cette catégorie de pompe est adaptée au traitement des eaux chargées comme celles des w.-c.. Comme le nom l’indique, la pompes sanibroyeur permet de broyer les matières solides contenues dans l’effluent avant son évacuation. Pour cela, elle est généralement installé derrière la carène des toilettes. Mais vous pouvez aussi opter pour un modèle discret placé derrière la cloison d’une toilette. Très polyvalente, la pompe sanibroyeur est aussi utilisée pour évacuer les effluents domestiques. Ainsi, elle n’aura aucun mal à tracter les effluents liquides du lave-linge, du lave-vaisselle et de la salle de bains.

Divers ouvrages pour achever le traitement des effluents

Si vous devez utiliser un système d’assainissement non collectif, il faudra choisir des dispositifs supplémentaires pour séparer les eaux usées ou chargées de leurs déchets avant de les rejeter dans la nature. Ce choix dépend des contraintes de votre terrain et de votre budget.

Qu’il s’agisse des effluents liquides ou des eaux chargées, l’épuration se décompose en deux phases : le traitement primaire caractérisé par des processus physiques ou biologiques pour retenir les matières flottantes et décanter celles qui sont solides ainsi que le traitement secondaire caractérisé par l’action des bactéries épuratrices.

En premier lieu, vous pouvez installer une fosse toutes eaux munie d’un filtre à compléter avec des épandages dans le sol en place ou dans le sol reconstitué. La fosse toutes eaux réalise le traitement primaire et les bactéries du sol terminent le processus.

En deuxième lieu, vous pouvez choisir le dispositif avec filtre compact. Le traitement primaire de l’eau est toujours réalisé par une fosse toutes eaux, mais celui qui est secondaire est effectué par un massif filtrant recouvert de bactéries épuratrices.

En dernier lieu, il y a le dispositif avec les microstations. Ici, vous devez acquérir un décanteur primaire chargé du traitement primaire des eaux usées. Par la suite, les bactéries qui sont fixées aux microstations à cultures libres ou celles à cultures fixées s’occupent du second traitement d’épuration.

Plusieurs systèmes existent pour vous aider à gérer les eaux usées ou chargées qui proviennent de vos usages quotidiens. Pour trouver le dispositif qui vous convient, il importe de prendre obligatoirement en compte vos besoins et les spécificités de votre maison.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: