Repenser l’éclairage de vos espaces intérieurs

En plus d’assurer la mise en lumière des pièces, les éclairages jouent également un rôle important dans la décoration. Voilà pourquoi, il est essentiel de bien les choisir.

Refaire son éclairage n’est pas une mince à faire à l’ère où les moindres détails du contenu d’une maison doivent se soumettre à des critères de décoration et normes de sécurité. La multitude des modèles ne fait également que compliquer davantage la tâche. Cependant, avec les avancées technologiques intégrées dans les lampes et les solutions d’éclairage d’intérieur, nous avons largement le choix. Il suffit de faire preuve d’imagination et de créativité pour créer l’ambiance souhaitée. Cela étant, quelques règles sont toujours à respecter. Comment réussir le relooking de ses éclairages d’intérieur ? Quelles sont les élémentaires à respecter pour donner forme à ce projet ?

Choisir parmi les modèles d’éclairage d’intérieur

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est d’une grande importance de préciser que le renouvellement des éclairages doit tenir compte des installations électriques déjà présentes dans la maison. Si on n’est pas vraiment expert dans ce domaine, il serait plus sage de travailler avec un électricien qualifié. Parmi les modèles de luminaire qu’on peut mettre à l’intérieur, nous pouvons évoquer le plafonnier et le lampadaire halogène qui sont particulièrement intéressants pour éclairer la salle à manger, par exemple. On peut aussi utiliser des lustres, des lampes à poser et des spots. L’applique murale fait partie des éclairages qui sont actuellement très appréciés et peut tout à fait être placée dans presque toutes les pièces. De plus, les fabricants proposent des modèles de plus en plus contemporains pour s’adapter à notre décor.

Refaire son éclairage intérieur : design, types et commande

Il faut penser à tout lorsqu’on souhaite refaire son éclairage d’intérieur. Nous pouvons tout d’abord nous concentrer sur le type d’éclairage que l’on sélectionne en fonction de l’espace à éclairer. On peut choisir l’éclairage directionnel si on désire orienter la lumière vers un objet particulier (bureau, cuisine, etc.). L’éclairage indirect projette la lumière sur le plafond pour la réfléchir dans la pièce, ce qui est idéal pour une salle de séjour. L’éclairage diffusé offre une lumière tamisée et l’éclairage de balisage sert de balise à une zone. Il s’agit surtout de spots encastrés. Pour ce qui est de la commande, on use généralement de l’interrupteur, mais des systèmes de détection de mouvement sont désormais disponibles. Quant au design, il n’y a que l’embarras du choix.

Ce que vous devez éviter de faire

Pour réaliser la remise à neuf de son éclairage dans les règles de l’art, il faut éviter certaines erreurs assez fréquentes. Si on doit changer les luminaires de toutes les pièces de la maison, il faut sélectionner des modèles différents pour chaque pièce. Opter pour le même éclairage dans toutes les pièces est à proscrire. Comme les salles d’eau ne disposent généralement pas de fenêtre, il faut penser à un éclairage plus lumineux (suspension ou plafonnier) avec des appliques au niveau des miroirs. Il faut donc y bannir des éclairages modérés, comme dans un salon. Il faut oublier le style classique qui préconise une seule source de lumière pour une pièce. Plus on varie, plus on a plus d’ambiance et plus c’est joli. On peut, par exemple, avoir dans une même pièce un abat-jour, un spot et un éclairage d’ambiance.

Repenser l’éclairage de vos espaces intérieurs
Notez cette page !

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: